person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Que vous faut-il pour arrêter de ronger vos ongles ? - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Que vous faut-il pour arrêter de ronger vos ongles ?

Santé et bien-être

Aussi surprenant que cela puisse paraître, se ronger les ongles est une maladie qui affecte aujourd'hui notre société, non pas uniquement chez les tout-petits mais aussi chez les adolescents et les adultes.

Mis à jour le 20 octobre 2020, Seytoo
Que vous faut-il pour arrêter de ronger vos ongles ?

Cette situation difficile à comprendre a des origines psychologiques et affectives. Des solutions pour arrêter de se ronger les ongles existent mais elles ne sont pas une panacée, il faut bien suivre tous les conseils selon le cas.

Se ronger les ongles est devenu de plus en plus courant de nos jours. Les causes en sont diverses mais les solutions sont aussi très nombreuses. Pour bien les appliquer, une bonne connaissance du sujet atteint permet de l'aider lorsqu'il ne prend pas la pleine mesure de sa situation. A ce niveau, l'apport de son entourage immédiat est très déterminant dans sa guérison. Par contre, lorsqu'il comprend bien son mal et qu'il peut se remettre en cause, sa guérison dépend de sa volonté.

L'onychophagie : la description et les causes

Un phénomène assez courant chez l'enfant, chez les adolescents et qu'on observe parfois même chez les adultes, l'onychophagie est l'action de se ronger les ongles. Elle débute dans la petite enfance, s'estompe puis s'arrête dans l'adolescence. Cependant, elle peut persister jusqu'à l'âge adulte et pouvant être simple ou très sévère. Dans le premier cas, le sujet ne se ronge les ongles qu'à certains moments. Cependant, dans le second cas, les personnes touchées par ce mal s'acharnent anormalement sur leurs ongles et les grignotent jusqu'à ce qu'ils saignent, deviennent douloureux ou très courts. C'est un acte horrible dans lequel une victime s'attaque irrésistiblement à elle-même. Toute personne qui adopte ce comportement est appelée : onychophage.

C'est un individu qui éprouve des difficultés à communiquer ses sentiments, il est apparemment indifférent à tout ce qui se passe autour de lui. II est le plus souvent tendu, nerveux, distrait et surtout très anxieux. Plusieurs raisons expliquent l'onychophagie. Les personnes vivant dans cet état sont pour la plupart des personnes stressées, angoissées ou anxieuses pour qui, se ronger les ongles est un moyen efficace de libération. L'enfant n'arrive facilement pas à exprimer les sentiments d'inquiétude, de peur ou de timidité qui l'animent et dont il veut se libérer ou se réfugier. Pour lui, il n'existe pas d'autres solutions à sa situation que de mettre les ongles dans la bouche.

Ayant tendance à imiter un ami ou une personne pour qui il voue un immense amour, l'enfant peut devenir un onychophage. Etant profondément attaché à ses parents, un enfant peut être tenté de se ronger les ongles si ces derniers se séparent par le divorce ou si l'enfant atteint l'âge d'aller à l'école et qu'il se sent délaissé. L'onychophagie peut apparaître lorsque le sujet est menacé par le poids de ses difficultés ou de ses ennuis au niveau professionnel, social.

Vivre dans un environnement tendu, froid dans lequel il n'existe pas d'interactions entre un individu et les autres, favorise l'onychophagie chez ce dernier. Une personne peut sombrer dans l'onychophagie s'il subit des traitements inhumains comme les fausses accusations et les injures de la part de certains membres de sa famille, de ses amis ou de son supérieur hiérarchique. Face au stress et à la peur liés à un examen ou à un concours, une personne peut se mettre à se ronger les ongles de façon non maîtrisée. Notons qu'il existe des personnes ayant la mauvaise habitude de vouloir mâcher quelque chose à tout moment. Du coup, à défaut de friandises, elles s'attaquent à leurs pauvres ongles qui devraient être l'objet d'une belle manucure.

Connaître les risques encourus peut aider à arrêter de se ronger les ongles

Les victimes de l'onychophagie sont confrontées à de véritables problèmes. Des scientifiques ont prouvé que se ronger les ongles est une source de dysfonctionnement cérébral et surtout une perte de l'intelligence. En effet, les résultats des recherches effectuées dans les régions industrielles montrent que la plupart des personnes vivant dans ces régions possèdent sous leurs ongles une importante masse de plomb provenant de la pollution de l'air. Si un ressortissant de ces régions se permet de se ronger les ongles, alors il emmagasinera dans son sang un certain taux de plomb qui, supérieur à quatre micromoles peut entraîner des troubles psychologiques ou du comportement.

Cet état de chose peut ainsi créer un problème de santé plus grave encore que celui de détruire ses ongles. A force de se ronger les ongles, on peut avoir une plaie située à un petit endroit de l'ongle dans laquelle s'introduisent des microbes provoquant du coup une douloureuse infection comme le panaris. En se rongeant fréquemment les ongles, ceux-ci peuvent perdre leur force et devenir très sensibles aux infections et aux ongles incarnés dans la chair du doigt. L'ongle peut facilement se déformer ou ne plus repousser. Porter constamment le doigt à la bouche favorise l'entrée de toutes sortes de microbes dans le corps.

Comment faire disparaître le réflexe de se ronger les ongles ?

Avoir la manie de se ronger les ongles est une mauvaise habitude qui doit être définitivement bannie. Pour y arriver, il faut éviter de frustrer par réprimande la victime. Les événements déclencheurs de l'onychophagie étant en général le stress, l'angoisse et l'anxiété, il serait bénéfique d'amener la victime à dominer ces mauvaises sensations d'une autre manière que de se ronger les ongles : faire du sport, écouter de la musique, jouer avec les autres. En pharmacie, il existe des vernis ayant un goût très amer qui permettent d'éviter de se ronger les ongles constamment.

On pourrait suggérer à l'adulte et offrir à l'enfant des bonbons ou du chewing-gum. Les sucer ou les mâcher serait un très bon palliatif. Les prothèses communément appelées faux ongles sont un autre moyen de garder ses ongles indemnes. Une façon tout aussi efficace d'y arriver est de poser un pansement à vide sur le doigt ou les doigts mis en danger. Il faut emmener le sujet à accorder une attention particulière à ses ongles en faisant constamment une impeccable manucure. Si malgré toutes ces initiatives, l'onychophagie perdure ou devient grave, le sujet doit rentrer en contact avec un spécialiste afin de bénéficier des thérapies comportementales et de la psychothérapie qui sont de très bonnes méthodes pour faire disparaître l'onychophagie.

Elles permettent au sujet de mieux contrôler les troubles qui provoquent le stress par l'apprentissage de comportements nouveaux. Ces prises en charge médicales sont efficaces et elles sont hautement recommandées.

Savoir surmonter la tentation de se ronger les ongles

Certaines habitudes, bien que mauvaises, ne sont pas faciles à éliminer de notre vie parce qu'elles deviennent partie intégrante de notre quotidien. C'est le cas de l'onychophagie, une action de se ronger les ongles tout le temps. Ce réflexe est le plus souvent manifesté sans que le sujet ne s'en rende compte. Cependant, vous pouvez y mettre fin et là, pour ne plus recommencer, il faut que le sujet, conscient du mal qu'il vit, soit réellement motiver à arrêter, convaincu qu'il s'agit d'une mauvaise habitude. Ensuite, lorsqu'apparaîtront les moments de difficultés, il faudra éviter de se laisser abattre mais plutôt se confier à quelqu'un afin de pouvoir évacuer le stress, l'angoisse ou la peur qui sont les sources de ce phénomène. De plus, il faudra consommer des aliments contenant des vitamines B1, B2 et D afin de mieux lutter contre le stress.

Vous pouvez masser vos ongles à l'aide de l'huile d'amande ou de germe de blé qui sont efficaces car elles possèdent un goût très amer. Vous pouvez absorber des comprimés de cylistine vendus en pharmacie qui, non seulement contiennent des vitamines de lutte contre le stress mais il permet aussi de soigner vos ongles devenus fragiles à force de les ronger. Une astuce qui marche très souvent est de plonger les doigts dans du savon sans les laver toute la nuit. C'est certes une astuce pour lutter contre la cassure des ongles mais elle est aussi efficace car le sujet ne pourra guère porter avec succès ses doigts à sa bouche sans buter sur ce goût de savon très désagréable. Dans la plupart des cas, on ne peut s'en sortir tout seul surtout lorsque l'individu ne se rend pas compte de son mal au point de le minimiser. Alors, il peut bénéficier de l'aide d'un proche qui l'interpelle toutes les fois qu'il se met les ongles dans la bouche en sa présence. Dans les cas un peu trop persistants, il vaut mieux recourir à une prise en charge médicale.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.