Seytoo — Des idées et des histoires qui inspirent. Est-on jamais vraiment nu devant l’autre.
×
menu
EN
shopping_cart

Actualités
Analyses
Lifestyle
Vidéos
Club

En cliquant sur « Je m'inscris », vous acceptez la Politique de Confidentialité de Seytoo.
Créez votre compte !
keyboard_arrow_left

Préc.


Partag.



Comm.

save

Enreg.
keyboard_arrow_right

Suiv.

Amour et famille

Est-on jamais vraiment nu devant l’autre ?

15 octobre 2021, Seytoo
Est-on jamais vraiment nu devant l’autre ?

Même si le corps de l’autre parle par ses vibrations, ses douceurs, ses réactions, ses souplesses, ses raideurs, seule la parole donne la clé de lecture, la bonne interprétation, la traduction de ce qui est ressenti et vécu dans le corps.

Jusqu’à quel point l’amour nous permet-il de nous connaître mutuellement ? L’intimité physique, tout en nous révélant l’autre, ne nous dit pas tout de lui. L’amour invite non pas au mythe très fusionnel de la transparence, mais à la rencontre – ou révélation – du mystère insondable de la personne.

La sexualité, contrairement à ce que peut suggérer la nudité, ne révèle pas toute la personne : le corps lui-même n’est pas transparent, il n’est pas un livre ouvert. La transparence en amour est un mythe. Dans l’acte sexuel, l’échange et le don ont beau être intenses, l’intimité radicale, chacun vit une expérience intérieure qui ne sera connue de l’autre que si elle est communiquée, exprimée.

La nécessaire traduction en mots

Même si le corps de l’autre parle par ses vibrations, ses douceurs, ses réactions, ses souplesses, ses raideurs, seule la parole donne la clé de lecture, la bonne interprétation, la traduction de ce qui est ressenti et vécu dans le corps.

Par exemple, lors d’une relation sexuelle, on peut éprouver beaucoup de plaisir, y compris orgasmique, mais demeurer très énervé(e) par telle ou telle incompréhension ou maladresse.

À l’inverse, la fatigue ou les soucis ont pu enrayer le plaisir que l’on attendait d’une relation sexuelle, sans empêcher un fort sentiment de proximité et de tendresse, qui comble les cœurs.

Être transparent devant l’autre par souci de vérité, ce serait devenir invisible. Filons la métaphore de la vitre : elle est vraiment transparente ; elle a donc perdu tout mystère, mais aussi… tout intérêt.

Révélez-vous doucement, au rythme de votre couple

Pour autant, il ne s’agit pas de se cacher. L’attitude de Dieu, l’époux véritable, est à cet égard très éclairante. Il est un Dieu caché, qui se révèle. La révélation de Dieu est très progressive dans l’histoire et dans chaque vie. Dieu ne dit pas tout d’un coup. Il cultive le mystère, c’est le moins qu’on puisse dire. Pas seulement parce qu’il est un sujet inépuisable de connaissance. Mais parce que la rencontre d’un autre se fait par étapes.

Parce que se faire connaître, ce n’est pas être transparent, mais accueillir petit à petit l’autre en soi. C’est découvrir aussi des zones de soi que l’on ne sent pas tout de suite prêtes à être montrées, comprises. Ainsi Dieu sait-il que nous ne sommes prêts à le comprendre que très lentement.
▼ Nous vous recommandons