person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Il n’y a de jeunes voyous que parce qu’il y a des vieux crétins - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Il n’y a de jeunes voyous que parce qu’il y a des vieux crétins

Société et vie personnelle

A moins que la population de chacune des deux espèces soit constante, mais que les seconds fassent plus de bruit que les premiers.

Mis à jour le 20 octobre 2020, Malick Sarr
Il n’y a de jeunes voyous que parce qu’il y a des vieux crétins

Le terme jeune est très flou et ne veux pas dire grand chose. Des jeunes, il y en a de toutes les sortes…

Les anciennes certitudes s’écroulent, les valeurs d’antan deviennent caduques, un nouveau monde encore brumeux se dessine, tout reste à écrire. Les jeunes sont ce qu’ils ont toujours été, des enfonceurs de barrières, l’ombre ou le négatif de leurs parents. Certains frappent le monde d’une mortelle indifférence, ils refusent de vieillir et fuient inlassablement les années qui les terrassent. Ils s’affichent par contraste, vandalisent par dépit les pauvres icônes adorées par leur parents. Ils ont tendance à croire qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent, qu’il suffit qu’ils claquent des doigts pour l’avoir.

Les adultes ne leur apprennent plus ni à s’aimer ni à aimer. Certes, l’éducation demande du temps mais la tranquillité se retrouve après. Si quelqu’un s’occupe de lui et l’éduque (au lieu de l’expédier devant la télé ou sur l’ordinateur), les dérives seront moins grandes. Dans notre société, les jeunes sont lâchés en liberté avec le sentiment que tout leur appartient, que tout leur est du, qu’ils ont plein de droits et aucun devoir.

Il y a des jeunes qui n’ont pas appris à respecter leurs semblables. Difficile de respecter le premier venu lorsque l’on a été si peu ou pas du tout respecté dans sa propre famille. Lorsque nous avons dû nous débrouiller seul (ou tout comme), que notre culture, c’est la rue, que nous nous sentons constamment menacés (réellement ou dans notre imaginaire), lorsqu’on apprend à se débrouiller par soi-même, on n’apprend pas nécessairement à respecter les autres et leurs biens, on survit tout simplement. Le respect, c’est comme la confiance, ça s’acquiert.

Il en va de même de la politesse. Etre impoli, ça fait réagir et lorsque les gens réagissent, ça prouve que l’on existe. Si les jeunes ont besoin de faire réagir pour se prouver qu’ils existent, ça démontre qu’en d’autres moments ils ont l’impression de ne pas exister, ou du moins qu’on ne leur porte pas l’attention à laquelle ils ont droit et besoin pour se développer et devenir une personne « saine ».

C’est avant tout aux adultes d’agir en adultes. Si chaque adulte agissait en éducateur, si chacun se sentait responsable de la société qu’il désire avoir, il y aurait moins de jeunes en difficultés.

Les jeunes manquent peut-être aussi de respect parce que les vieux manquent de dignité. En somme, il n’y a de jeunes voyous que parce qu’il y a des vieux crétins. Il faut donc croire que si le nombre de jeunes voyous augmente, c’est parce que le nombre de vieux crétins augmente aussi. A moins que la population de chacune des deux espèces soit constante, mais que les seconds fassent plus de bruit que les premiers.

La seule chose certaine, c’est que les jeunes, c’est notre avenir…


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Vie
Réussite
Regardez
Seytoo.Africa
Actualités
Vous



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.