person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English

groupRejoignez le Club.
Vous allez adorer Seytoo !


Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Pourquoi et comment devez-vous apprendre à faire preuve d’humilité ? - SEYTOO.COM
keyboard_arrow_rightSuivant
keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Pourquoi et comment devez-vous apprendre à faire preuve d’humilité ?

Société et vie personnelle

Si peu d’humilité s’avère être une très bonne chose, n’en faites pas trop pour autant de peur de devenir un vrai paillasson. Souvenez-vous, tout est question de modération.

Mis à jour le 26 octobre 2020, Seytoo
Pourquoi et comment devez-vous apprendre à faire preuve d’humilité ?

« Il est difficile d’être humble, lorsqu’on est parfait sur tous les plans » entendons-nous dans une vieille chanson country. Bien entendu, peu de gens se diraient parfaits sur tous les plans, toujours est-il qu’être humble reste bien difficile notamment dans une société qui encourage la compétition et l’individualité. Or, même dans une telle société, l’humilité reste une vertu des plus importantes. Apprendre à être humble est d’une portée majeure dans toute culture, aussi est-elle une valeur qui aide à développer de riches relations avec autrui et à pleinement en profiter.

Auto-évaluez –vous

Apprenez à bien cerner vos limites. Peu importe votre talent, dites-vous qu’il y’a toujours, quelqu’un, quelque part qui peut assurément faire mieux que vous. C’est vers ces gens-là qu’il faut donc diriger son regard, de les étudier afin de pouvoir progresser et améliorer vos compétences.

Même si vous excellez dans un certain domaine et êtes le seul à faire telle ou telle chose, il y’aurait toujours autre chose que vous ne saurez faire ou que vous ne serez peut-être jamais capable de faire.

Reconnaitre ses limites ne veut en aucun cas dire qu’il faut laisser tomber ses rêves, encore moins renoncer à apprendre de nouvelles choses ou à travailler les compétences dont on dispose déjà.

Apprenez à reconnaitre vos torts. L’on juge souvent les autres, car l’on a du mal à porter un jugement sur soi. Or, ce n’est seulement pas contreproductif, mais cela peut également devenir nuisible. En effet, juger les autres, conduit à des conflits sur le plan relationnel, et empêche le développement d’éventuelles relations. Pis encore, cela peut empêcher la personne d’évoluer et de s’améliorer.

L’on est tout le temps en train de juger les gens sans même nous en apercevoir en réalité. Essayez de faire l’exercice suivant : chaque fois que vous vous surpreniez en train de juger une ou plusieurs personnes, faites en sorte de vous juger vous-même à la place. Voyez comment cela vous aidera alors à progresser.

Comptez tous les bienfaits dont vous disposez. Souvent l’on s’attribue le mérite de choses qui n’ont pu être réalisées que par pur hasard et avec un peu de chance. Imaginez que vous venez d’être diplômé d’une université prestigieuse et que vous êtes majeur de votre promotion. Vous le méritez amplement, me diriez-vous, compte tenu de votre persévérance et de toutes les heures que vous avez passées à étudier. Supposons maintenant qu’il existe une autre personne, aussi intelligente que vous, et qui s’est saigné aux quatre veines tout autant que vous, mais qui n’a pas eu la chance d’avoir des parents comme les vôtres pour la soutenir et l’encourager, ou qui a grandi dans un lieu différent ou qui a tout simplement dû faire un mauvais choix dans sa vie. Vous auriez pu être à la place de cette personne-là. Rappelez- vous toujours qu’avec un seul petit mauvais coup du sort, votre vie entière pourrait changer. Ayez surtout en tête qu’aujourd’hui pourrait être ce jour où la chance vous tournera le dos.

Appréciez les talents des autres

Apprenez à apprécier les qualités et les talents des autres. Regardez au-delà de votre propre personne pour découvrir les gens et les choses qu’ils sont capables de faire, pour tout simplement les apprécier pour ce qu’ils sont réellement.

Il faudrait en fait comprendre que les gens sont différents les uns les autres et savourer cette idée d’avoir affaire à différentes personnes. Vous aurez toujours vos propres goûts et les mêmes préférences, vous aimerez toujours ce que vous aimez maintenant et détesterez toujours ce que vous détester, mais entrainez-vous plutôt à séparer votre propre opinion de vos peurs et vous saurez alors mieux apprécier les autres, vous serez alors plus humble.

Arrêtez de vous comparer aux autres. Il est quasiment impossible d’être « le meilleur » ou d’essayer de surpasser tout le monde. Essayez au contraire de décrire les choses de la façon la plus objective qui soit. Au lieu par exemple de dire que telle ou telle personne est le meilleur guitariste de tous les temps, dites juste ce que vous appréciez exactement en cette personne ou tout simplement que vous aimez bien sa façon de jouer. Oubliez ces comparaisons insensées et trop simplistes et vous serez capable de profiter de toute chose sans pour autant vous soucier d’être ou non le meilleur.

Reconnaissez vos limites

N’ayez jamais peur de commettre des erreurs. Être humble requiert d’être convaincu que tout le monde peut à tout moment se tromper. Comprenez cela et vous vous serez débarrassé d’un bien lourd fardeau. L’on ne peut connaître que peu de l’immense savoir accumulé depuis l’aube des temps. L’expérience de chacun de nous ne représente qu’un tout petit bout bien mince du présent et nous ignorons presque tout du futur.

N’ayez pas peur de vous fier au jugement d’autrui. Il est vrai qu’il n’est point facile de reconnaitre que l’on peut se tromper à tout moment et que l’on ne peut tout le temps avoir raison, mais il est encore plus difficile de reconnaitre, dans certaines situations, que les autres ont raison, surtout lorsque ceux-là ne partagent pas le même avis que vous. Se soumettre aux caprices de son époux (se), à une loi à laquelle on s’oppose ou même à l’avis de ses enfants peut booster la capacité d’une personne à reconnaitre ses limites. Au lieu de dire simplement que vous êtes faillible, agissez en fonction de ce fait-ci. Bien entendu si vous êtes conscient qu’une certaine chose est inappropriée, vous ne devriez pas la considérer, Malheureusement, même avec du recul ce n’est jamais évident.

Redécouvrez le sentiment de l’émerveillement

Ravivez votre sens d’émerveillement. Parce qu’en tant qu’êtres humains, nous ignorons plein de choses et l’on s’attendrait normalement à être beaucoup plus émerveillé que ce que l’on est d’habitude. Les enfants, par contre, ont ce sens d’émerveillement, qui stimule leur curiosité qui fait ainsi d’eux de très bons observateurs, capables d’apprendre très rapidement. Savez-vous réellement comment votre micro-onde fonctionne ? Seriez-vous capable d’en fabriquer un ? Qu’en est-il de votre voiture ? Votre cerveau ? Savez-vous comment dessiner une rose ? Cette attitude blasée de “j’ai tout vu, j’ai tout compris” fait que l’on se sente bien trop important par rapport à ce qu’on est réellement. Soyez admiratif et émerveillé comme un enfant et vous ne serez pas seulement plus humble, mais disposé à apprendre davantage.

Continuez d’apprendre de nouvelles choses

Demandez conseil. Contemplez les textes moraux et les dictons qui abordent le sujet de l’humilité. Priez, méditez et faites tout ce qui est en votre pouvoir pour dégager votre attention de vous-même. Si par ailleurs vous n’êtes pas trop fan de spiritualité, considérez alors la méthode scientifique. La science requiert de l’humilité. Il vous faut, en effet, vous débarrasser de tous vos jugements préconçus et être convaincu que vous ne savez pas autant que ce que vous croyez savoir.

Soyez prédisposé à apprendre. Trouvez des gens qui vous inspirent et auxquels vous voudriez bien ressembler de par leurs compétences dans certains domaines et demandez à ce qu’ils vous encadrent. Définissez dès le départ les limites, et assurez confidentialité et discernement pour un bon parrainage. Dès que vous sentiriez que vous avez atteint le fond et que vous n’avez plus besoin d’apprendre et d’être encadré, vous pouvez alors retrouver votre situation initiale.

Aidez votre prochain

Aidez votre prochain. Être humble sous-entend de respecter les autres. Et une façon de respecter les autres c’est de les aider. Faites en sorte de traiter tout le monde de la même manière et de les aider lorsque nécessaire, car c’est la meilleure chose à faire. L’on dit aussi que lorsque vous aidez des gens qui ne sont pas en mesure de vous aider en retour, vous aurez à ce moment-là connu le vrai sens de l’humilité.

Soyez indulgent. L’indulgence est la voie vers l’humilité. Ayez recours à l’Aikido dès qu’il le faut lorsque vous êtes face à un conflit. Autrement dit ; absorbez le venin des attaques des autres et réagissez à celles-ci avec douceur et respect.

Conseils

N’hésitez pas à aider les gens, les plus pauvres et les plus faibles plus particulièrement.

Gardez dans l’esprit qu’être humble a beaucoup d’avantages. L’humilité vous aide à être plus heureux et satisfait de votre vie, à endurer et sortir des mauvaises passes et mieux gérer et améliorer vos relations avec les autres. Il est également essentiel d’être un apprenti exemplaire. Car, si vous pensez tout savoir vous ne serez jamais assez ouvert d’esprit pour aller chercher à apprendre davantage. L’humilité est, d’une certaine manière, un excellent outil pour le développement personnel en général. Il est certain que si vous vous sentez supérieur, vous ne sentiriez forcément pas le besoin de vous améliorer. L’humilité vous permet surtout d’être honnête avec vous-même.

Il n’y a pas de problème à ce que vous ne parliez que de vous-même de temps à autre, mais faites tout de même un effort pour demander après les autres aussi et de parler d’eux avec eux. Lorsque vous discutez avec quelqu’un, aillez l’habitude de bien écouter votre interlocuteur.

Demander conseil auprès de gens sages en qui vous avez confiance et obtenez alors des partenaires redevables si cela vous paraît être une faiblesse. L’orgueil est souvent à l’origine de l’échec et il est bien dit qu’il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

Soyez gentil et attentionné. Aidez les autres et faites-leur savoir que vous serez toujours là pour eux.

Ne vous vantez jamais des choses que vous avez. Il faut donner pour recevoir.

Appréciez vos talents. Être humble ne veut en aucun cas dire que vous ne devriez pas être fier de vous-même. L’estime de soi n’est pas orgueil. Bien que les deux sous-entendent une reconnaissance de vos talents et qualités, l’orgueil, celui qui tend vers l’arrogance, lui, est issu d’un manque de confiance en soi. Pensez plutôt à tout ce que vous êtes capable de faire et aux dons dont vous jouissez et remerciez-en le seigneur.

Soyez amiable et ayez tout le temps un grand cœur, car vous ne savez jamais qui aurait bien besoin de venir vers vous.

De la même manière, ne confondez pas humilité et flagornerie (le fait de flatter l’autre de façon exagérée en vue d’en obtenir quelque chose). Malgré la différence entre les deux, la confusion est bien trop répandue.

Si peu d’humilité s’avère être une très bonne chose, n’en faites pas trop pour autant de peur de devenir un vrai paillasson. Souvenez-vous, tout est question de modération.

Chercher à être humble n’est pas pareil que de l’être d’ores et déjà. Souvent ceux qui prétendent l’être, ne le font que pour récolter des mérites. Les autres le découvriront bien, car même si vous parvenez à tromper certaines gens, vous ne saurez récolter les mêmes bienfaits que vous cherchiez réellement à développer votre humilité.


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons

Seytoo
Life
Seytoo
Africa
Seytoo
TV
Seytoo
News
Seytoo
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.