person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Life TV Africa News Club

Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Pourquoi les hommes n’assument pas les grosses ? - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Pourquoi les hommes n’assument pas les grosses ?

Société et style de vie

Dès lors, on peut affirmer que les hommes sont à la fois superficiels et grégaires : Superficiels parce qu’ils ne s’arrêtent le plus souvent qu’au physique. Le physique d’une femme est la première chose qu’ils regardent, or si la femme n’a pas un physique « conventionnel », les hommes n’iront pas vers elle, et ce quand bien même elle aurait beaucoup de qualités intérieures.

Mis à jour le 26 novembre 2020, Miss Epicée
Pourquoi les hommes n’assument pas les grosses ?

Le physique compte, et ce ne sont pas les hommes qui diront le contraire. Comme il se dit qu’ils préfèrent les blondes aux brunes, et les claires aux foncées, il se dit également que ces hommes préfèrent les minces aux rondes. Ainsi les femmes vont-elles tout faire pour leur plaire : régime alimentaire, pratique sportive régulière, bref tout sera mis en œuvre pour camoufler des bourrelets disgracieux et faire rentrer des joues enrobées.

L’apparence des icônes de la mode, des mannequins et autres top models, sans cesse vantée en abondance et médiatisée à outrance, viendra davantage complexer celles qui n’ont pas eu la chance d’avoir une corpulence fine. On verra alors beaucoup d’hommes préférant s’afficher avec une mince dont la beauté est tout juste moyenne, plutôt qu’avec une ronde dont la beauté est pourtant au-dessus de la moyenne, doit-on en conclure que les rondes sont immondes ? Certainement pas, alors c’est quoi le souci puisque certains de ces mêmes hommes n’ont aucun mal à coucher avec une ronde, mais quand il s’agit d’établir une relation, ils préfèrent sortir avec une mince ?

De prime abord, il est impérieux de faire une précision pour prévenir toute erreur manifeste d’appréciation sur la quintessence de ma pensée. Le traitement que je fais du présent sujet ne saurait aucunement être interprété ni dans le sens d’un réquisitoire contre ceux qui préfèrent les femmes minces, ni dans le sens d’un plaidoyer en faveur des femmes grosses. Mon analyse ne s’inscrit que dans le souci de comprendre pourquoi les hommes n’assument pas les grosses. Ensuite il me semble judicieux de faire un bornage sémantique pour éviter toute méprise sur les termes par moi employés. Qu’entend t-on par être grosse et être mince ? Si chacun peut y aller de son appréciation, il reste pour ma part que quand je parle de « mince », il ne s’agit pas des « maigres », c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas des femmes squelettiques, rachitiques ou cadavériques, mais des femmes de corpulence « normale ». Par contre, lorsque je parle des grosses, c’est un terme générique par lequel je désigne aussi bien les personnes en surpoids que les personnes obèses, car même s’il y’a « grosse » et « grosse », le fait est que leur sort sentimental n’est pas très différent puisqu’elles sont toutes des laissées pour compte sur le marché de l’amour.

Cela dit, entrons dans le vif du sujet. Les hommes préfèrent les minces, vrai ou faux ? VRAI ! La préférence des hommes pour les femmes minces est un fait indéniable. Pourquoi ? D’abord parce que c’est une simple question de goût, à laquelle il serait vain de vouloir nécessairement y apporter une explication cartésienne. Ensuite parce que nous vivons dans une société qui promeut les poids plumes au détriment des poids lourds. La belle femme est alors présentée comme celle ayant un ventre plat, des seins siliconés et un corps svelte. Le concours Miss France par exemple est une parfaite illustration de cet archétype esthétique. Il met à jour des questions de société loin d’être superficielles, en ce qu’elles sont le lieu où s’expriment les normes, et par là la normalisation, et le reflet de valeurs telles que la beauté. La Miss, en répondant à des critères de beauté spécifiques, affichent des messages qui ont une dimension sociale certaine. La Miss France est considérée comme la plus belle femme de France. Ainsi la beauté qu’elle incarne se définit à l’aune des critères qui ont présidé non seulement à sa présélection, mais aussi à son élection. Parmi ces critères, il y’a celui de la minceur. Ce n’est écrit nulle part, mais on sait tous que pour être ne serait-ce que candidate à l’élection Miss France, il faut obligatoirement être mince. Une manière de faire comprendre que pour se faire accepter aux yeux du public, il faut être mince. Une telle considération va nécessairement impacter sur la psychologie de l’opinion publique en générale, et de celle des hommes en particulier.

Au delà de ça, il y’a le marketing médiatique (télé, publicité, cinéma) qui fait la part belle aux femmes minces. Ce qui là aussi, va contribuer à ancrer dans les esprits (des hommes comme des femmes) que pour être belle, et donc attirante, il faut être mince.

Le corollaire de cet état de fait est que l’esprit de la gente masculine va être permanemment formaté et mis à jour au gré des paramètres précités. Autrement dit, les gouts des hommes vont subir l’influence des données cis-énumérées. Ainsi, soucieux de son image auprès de ses amis et de sa fierté de mâle séducteur, l’homme va préférer s’afficher avec une fille qui a un physique qui plait objectivement, histoire de susciter des compliments. En effet, le fait de sortir avec une femme agréable à regarder parce que rentrant dans les conventions de la société, entraine une certaine admiration pour celui qui a réussi à la séduire. On lui dira d’ailleurs qu’il a du goût, c’est un compliment qui flatte l’égo masculin. Or, à partir du moment où la société stigmatise les rondeurs et prône la sveltesse, c’est en toute logique que l’homme va préférer s’afficher avec une mince. Cette adaptation moutonnière à l’hébétude sociétale, et cet ajustement suiviste aux accointances amicales laissent penser que si la société valorisait les grosses, alors les hommes s’afficheraient davantage avec ces dernières. Mais comme on veut faire bonne figure aux yeux de cette société, comme on ne veut pas se taper la honte en subissant les railleries et le mépris de ses amis, on évite de s’afficher avec une femme grosse même si au fond de nous elle nous plait. Finalement les grosses sont alors traitées comme des pantoufles, on est bien dedans, mais on n’aime pas sortir avec…

Dès lors, on peut affirmer que les hommes sont à la fois superficiels et grégaires : Superficiels parce qu’ils ne s’arrêtent le plus souvent qu’au physique. Le physique d’une femme est la première chose qu’ils regardent, or si la femme n’a pas un physique « conventionnel », les hommes n’iront pas vers elle, et ce quand bien même elle aurait beaucoup de qualités intérieures. Grégaires parce qu’ils peuvent s’intéresser à une femme, mais simplement parce que « les potes » vont la trouver « moche » ou « grosse », le gars n’ira pas l’aborder. Par contre, si la fille est jolie, mais avec un niveau de réflexion qui se limite à la superficie de son village, et une « intelligence » digne d’une poupée de chiffon, ce n’est pas grave, il ira la draguer et fera tout pour parader avec elle bras dessus bras dessous, parce qu’il sait que ça le valorisera aux yeux de ses potes.

Cependant, il ne serait pas très juste d’expliquer cette « grossophobie » par la seule « faute » des hommes qui seraient dépourvus de toute personnalité et qui se laissent influencer par les considérations sociétales et amicales. Pour comprendre pleinement la désaffection des hommes pour les grosses, il y’a d’autres raisons qui méritent tout aussi d’être évoquées. D’abord je commencerai par la sexualité. L’attrait physique est essentiel pour susciter le désir sexuel. Si un homme n’est pas attiré par le physique d’une grosse, cela risque de faire blocage lors du passage à l’acte. Je ne parle même pas de la galère pour trouver le trou… Alors à quoi bon se forcer à sortir avec ? L’amour ce n’est pas l’humanitaire. Ces préoccupations peuvent paraître triviales pour les uns, alors qu’elles sont fondamentales pour d’autres, et ça, je crois qu’il faut l’accepter aussi.

Ensuite, pour quelqu’un comme moi qui n’a jamais caché sa préférence pour les femmes minces, je dois dire qu’il existe beaucoup d’hommes qui ne sont pas attirés par les femmes grosses parce qu’elles ne se mettent pas en valeur. Eh oui ! Je suis désolé mais c’est là aussi une réalité. Beaucoup de femmes grosses, sans doute complexées par leur corpulence, ne font absolument aucun effort vestimentaire, sinon très peu. Vous les verrez toujours en habits de sport, alors que même une femme mince qui s’habille tout le temps en jogging ne fera baver personne. La beauté physique ne se résume pas aux traits de visage, la coquetterie compte elle aussi, dans la mesure où elle permet de rehausser le charme de la personne. On ne saurait donc parler de la misère sexuelle et affective des femmes girondes, sans la mettre en relief avec leur laisser-aller. Pourtant, même si on n’a pas une taille fine, il est tout à fait possible d’être à la mode et d’avoir du style. Beaucoup de magasins de fringue proposent un large éventail de vêtements de grande taille où la qualité est tout aussi au rendez-vous. Ce d’autant plus que les vêtements de taille XXL ne coûtent pas plus cher que les vêtements de taille M.

En outre, et nonobstant le fait que ce comportement n’est pas propre aux femmes grosses, beaucoup d’entre elles fantasment sur les Brad Pit et les Will Smith, alors qu’aucun de ces beaux gosses ne sort avec une grosse. En fait, je veux dire que beaucoup de femmes grosses n’ont d’yeux que pour les mecs canons, alors qu’elles n’ont pas les moyens somatiques de s’offrir ce genre d’homme. Pourtant, si elles revoyaient leurs ambitions à la baisse, nul doute qu’elles trouveraient plus facilement chaussure à leurs pieds.

Aussi, j’aimerais dire que beaucoup de ces femmes ne font rien pour sortir du célibat, elles restent là à attendre désespérément le prince charmant, alors qu’elles aussi pourraient prendre des initiatives. Ne sont-ce pas les femmes qui revendiquent à corps et à cri, l’égalité avec les hommes ? Il faut donner leurs sens aux mots, alors n’attendez pas toujours que ce soit l’homme qui fasse le premier pas, osez vous aussi. Non mais oui mesdames ! Qu’est ce que vous croyez ? Je sais que beaucoup ont peur de se prendre des râteaux, mais on ne fait pas d’omelettes sans casser les œufs. Les hommes eux aussi se prennent des râteaux à n’en plus compter, mais ce n’est pas pour autant qu’ils arrêtent de draguer. La preuve, les hommes gros ont moins de mal à se caser que les femmes grosses. D’aucunes objecteront en disant que dans les conventions sociétales, c’est l’homme qui doit aller vers la femme. A cela je réponds que ce sont aussi ces mêmes conventions sociétales qui veulent que les femmes minces soient préférées aux femmes rondes. Alors il n’est pas question que vous invoquiez ces conventions quand elle vous servent, et que vous les condamniez quand elles vous desservent. Il faut choisir !

En tout état de cause, si les conventions socioculturelles occidentales vouent un culte à la minceur et clouent les rondeurs au pilori, il faut se dire que ce n’est pas le cas partout ailleurs. Il y’a des régions du monde où l’embonpoint est apprécié à tel point qu’une grosse n’a absolument rien à envier à une mince. Dans ces contrées, la femme en chair est même souvent enviée par les femmes maigrelettes, et avoir une épouse plantureuse signifie dès lors qu’on s’en occupe bien, ce qui est valorisant pour leurs maris. C’est le cas par exemple en Afrique où les femmes grosses ne vivent pas la jachère et le calvaire de leurs congénères d’Europe. Il suffit par exemple de remarquer que même en occident, beaucoup de grosses ne trouvent preneur qu’auprès d’hommes d’origine étrangère (africains, haïtiens, magrébins). Alors, peut-être que les grosses qui se plaignent d’être délaissées par les hommes, gagneraient à regarder ailleurs là où l’herbe est plus verte…


Du même contributeur, Miss Epicée


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


groupRejoignez le Club,
Vous allez adorer.

Life
TV
Africa
News
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.