person_outline Me connecter close
Fermer
search
Recher.
menu
Menu

Vous
EN
English
Life TV Africa News Club

Accueil
share
@

Partager
arrow_back
Retour
Quand mon propre père me jette un sort pour de l'argent - SEYTOO.COM

keyboard_arrow_rightSuivant

keyboard_arrow_leftPrécédent
save

Enregis.
share
@


Partager

Quand mon propre père me jette un sort pour de l'argent

Société et style de vie

J´ai juste dit á mon père et á ma cousine que je les ai pardonné et que s´ils peuvent faire certaines choses et après ils vont prier ou font le Carême eh bien Allah Le Tout Puissant nous observe!

Mis à jour le 01 décembre 2020, DS
Quand mon propre père me jette un sort pour de l'argent

Ma situation est non seulement difficile á vivre mais pire encore á expliquer. Après une longue réflexion j´ai décidé de partager mes sentiments afin non seulement de me soulager un peu mais aussi de savoir s´il existe quelque part un sénégalais qui vit une situation similaire.

En ce qui me concerne, je suis sénégalais vivant aux USA depuis 15 ans. Je suis ingénieur de formation. J´ai travaillé pour beaucoup de grandes sociétés avant de créer ces dernières années mes propres entreprises. Tout marchait au mieux du monde.

Malgré le temps que j´ai passé á l´étranger je suis resté attaché á mes racines, ce qui fait qu´au moment de prendre une femme, j´avais choisi une sénégalaise dont j´ai fait la connaissance ici. Nous sommes partis au Sénégal se mariés avec la bénédiction de nos parents respectifs et nous avons eu 3 enfants.

Je soutenais ma famille (au sens large du terme) restée au pays car mes revenues me permettaient sans problèmes d´aider mes frères, sœurs, tantes, oncles et autres.

Mon malheur á commencé á la fin 2007 au début de la crise économique. Je n´arrivais plus á envoyé au Sénégal les sommes auxquelles je les avais habitué.

C´est ainsi que mon père commença á me reprocher de ne plus envoyer assez d´argent. Pire il était convaincu que cette nouvelle situation est due á la pression de ma femme. Malgré mes explications que l´unique raison est la crise économique car mes entreprises ne marchent plus comme avant....mais rien n´y fit.

J´avais acheté des terrains au Sénégal, je lui ai ainsi demandé de les vendre et de s´en servir juste pour avoir la paix! Mais après 3 mois (une fois l´argent bousillé) la même chanson reprend!

Malgré mon hospitalisation je continuais néanmoins d´assurer la dépense quotidienne...la seule chose que j´ai supprimé c´est l´argent de poche de mon père.

Mon père est resté convaincu que l´argent ne vient plus en quantité suffisante á cause de ma femme, ce qui n´était pas le cas, car c´est cette dernière qui se chargeait des Western Unions quand j´étais occupé. Elle m´encourageait aussi á soutenir nos familles au pays et participait á ce soutien.

Comme mes envois n´étaient plus aussi fréquents et que les sommes de six chiffres ont été remplacés par des sommes á cinq chiffres alors mon père est parti voir un marabout pour me séparer avec ma femme. D´un coup nous avons commencé á nous chamailler pour un rien du tout. On n´arrivait même plus á s´entendre sur le minimum. Finalement nous avons décidé de divorcer.

Une fois la décision de divorce prise, j´appelle mon père pour l´informer et sa réaction fut choquante pour moi, car sa réponse á ma phrase „Papa j´ai décidé de divorcé ...“ ne fut rien d´autre que... "al hamdoulilahi, yalla nanguna gnaan" (dieu á exhausser mes prières)“.J´ai profondément respiré et me ressaisi un instant avant de rétorquer...“merci papa, mais je m´attendais á une autre réponse. Au revoir.“

Quelques mois après mon divorce, je suis tombé malade. Mon père m´appelle de temps á autre pour s´enquérir de mon état de santé et chaque fois me demandait quand est ce que je vais reprendre le boulot.

Malgré ma maladie il était toujours impatient et n'arrêtait pas de me demander de l´argent (tantôt pour éponger une dette, tantôt pour un besoin urgent ou un ziyar etc.).

Une fois comme j´en ai eu marre, car je ne pouvais plus supporter qu´on me demande de l´argent alors que j´étais sur mon lit d´hôpital alors j´ai dit á mon père que je ne lui enverrai plus rien...car je trouve son comportement incompréhensible et décevant....

Il était tellement choqué par ma décision qu´il me lança, tu verras ce dont je suis capable, tu n´auras plus rien! Depuis cette dispute (alors que j´étais encore á l´hôpital) les choses vont de mal en pis...

Une fois que les médecins m´ont libéré pour reprendre le boulot, j´ai remarqué que je ne pouvais plus rester dans mon bureau. A chaque fois que j´y arrive après deux ou trois heures je suis obligé de quitter sans raison aucune. Finalement j´ai décidé de travailler á partir de la maison et cette situation continue jusqu´au jour d´aujourd´hui.

En 2010 j´ai fait la connaissance d´une femme toubab qui m´a beaucoup aidé. Elle est musulmane et sait lire l´arabe (mieux que moi) et á soutenue sa thèse sur „les confréries religieuses et le pouvoir politique au Sénégal“. Nous avons décidé de se rendre au Sénégal en 2011 pour que je la présente á mes parents et qu´on puisse se marier, mais hélas je ne savais pas que mon père n´était pas la seule personne qui me voulait du mal!

Comme mentionné au début de cet article, j´ai fait 15 ans á l´étranger et pendant toute cette période l´oncle (le grand frère de mon père) chez qui j´avais grandi avant de voyager ne m´avait jamais téléphoné...je dis bien aucun coup de fil pendant 15 ans...c´est moi qui l´appelait!

Deux semaines avant mon voyage au Sénégal avec ma nouvelle fiancée toubab, mon oncle m´appelle. Je refuse de prendre l´appel par peur de recevoir une mauvaise nouvelle. Entre vendredi et samedi, mon oncle m´a „bipé“ 29 fois! Finalement le dimanche je décroche et il me dit ceci après les salutations d´usage: „je voulais te donner ta cousine ma fille en mariage, si tu es d´accord". Une fois le choc initial absorbé je promets de le rappeler le lendemain pour en discuter.

Toute la nuit après ce coup de fil, un film d´horreur avec le scenario suivant défilait devant mes yeux que je n´arrivais pas á fermer „comment mon oncle peut-il me proposer ma cousine (sa fille) âgée de 41 ans et divorcé depuis 10 ans alors que moi je n´ai que 39ans!“

Finalement le lendemain j´appelle mon oncle pour le remercier de sa confiance et de sa proposition et l´informe que j´ai déjà promis le mariage á une autre femme et qu´on s'apprête´ailleurs á voyagé au Sénégal pour célébrer le mariage. Il me remercia et raccrocha.

Je téléphone immédiatement après á ma cousine pour lui faire part de ma conversation avec mon oncle et mon refus, et lui ai reproché le fait que, quand mon oncle m´appelait, c´est elle qui avait composé mon numéro avant de remettre l´appareil á mon oncle quand j´ai décroché...donc elle était au courant ou était l´auteur probable de cette combine.

Cette dernière n´a trouvé rien de mieux comme réponse que de me menacer en disant on verra si vraiment et avec qui tu vas te marrie.

Trois jours après cette conversation avec ma cousine, ma fiancée toubab vient m´annoncer qu´elle a décidé de mettre fin á notre relation et qu´elle ne veut plus se marier. Je demande alors est ce qu´elle avait une raison pour cette décision, la réponse fut évidemment négative. La relation fut ainsi terminée du jour au lendemain.

Depuis 2009 je suis malade et n´arrive plus á bosser correctement, heureusement Dieux merci, j´avais investi quand j´en avais les moyens et aujourd'hui, mêmes je ne travaille plus comme avant j´arrive á vivre sans solliciter l´aide de personne.

Mes amis et autres parents qui ont été informé m´ont tous demandé d´allez voir un marabout au Sénégal (chacun m'en recommande au minimum deux ou trois) mais j´ai refusé d´entrer dans ce cercle vicieux, car cela deviendrai une lutte qui n´aura ni fini vainqueur.

J´ai juste dit á mon père et á ma cousine que je les ai pardonné et que s´ils peuvent faire certaines choses et après ils vont prier ou font le Carême eh bien Allah Le Tout Puissant nous observe!

Celui qui croit en Dieu doit pouvoir accepter certaines choses mais surtout doit apprendre á pardonner. C´est ainsi que je vous serais très reconnaissant de ne pas user d´insultes ou similaire envers mon père ou ma cousine si vous décidez de commenter cet article.

Les insulter, c´est m´insulter!

Je vous dis á tous du courage et que le tout puissant nous protège et surtout nous donne la force de ne pas tomber dans le piège du matériel et de l´égoïsme!


Partagez votre commentaire...



Dans la même rubrique



Nous vous recommandons


groupRejoignez le Club,
Vous allez adorer.

Life
TV
Africa
News
Club



À propos| Contacts| Confidentialité| Seytoo.App|English

© 2020, Seytoo, tous droits réservés. Seytoo n'est pas responsable des contenus provenant de site web externes et/ou publiés par ses visiteurs.